Un guide de bonnes pratiques en faveur du dialogue interconvictionnel

October 2019
PDF version

Favoriser le dialogue interconvictionnel pour prévenir les phénomènes de radicalisation violente chez les jeunes est l’une des voies proposées par le think & do tank POUR LA SOLIDARITE-PLS et l’ensemble des partenaires du projet européen YARIM.  Repertorié au sein d'un guide, cinq bonnes pratiques européennes sont mises à l'honneur !

Le dialogue interconvictionnel est une clé du vivre ensemble et ce parce qu’il favorise un processus de double reconnaissance : celle de sa propre identité et celle de l’identité de l’autre. Un processus essentiel puisqu’il permet d’intégrer et reconnaitre chacun dans sa diversité. Reconnu par autrui et à l’écoute de l’autre, le jeune pourra alors développer des facteurs protecteurs contre le risque de radicalisation violente.    

Ce guide vise ainsi à recenser des bonnes pratiques, issues de toute l’Europe, qui encouragent le dialogue interconvictionnel. Ces dernières ont été sélectionnées selon différents critères et notamment celui de la transférabilité afin qu’un maximum de professionnel-le-s du secteur de l’animation jeunesse puissent se les approprier… n’hésitez plus !

Le projet YARIM a également développé des modules de formation et une boîte à outils disponibles en ligne !


Financé par le programme Erasmus+ de la Commission européenne, le projet Yarim est mis en place par des partenaires de six États membres.

Contact: 

Anna Métral

Country: 

Belgium