Bannière publication affaires sociales

Le contexte européen de la qualité de l'emploi

Notes d'analyse
Mars 2012
Version PDF

Notes d'analyse, Affaires sociales, mars, 2012

L'enjeu de la qualité de l'emploi a commencé à émerger sur la scène européenne dans le cadre de la première Stratégie Européenne pour l'Emploi (SEE), lancée lors du Sommet de Luxembourg en 1997. Durant la décennie 2000, le Bureau International du Travail (BIT) a, quant à lui, développé une notion voisine, celle de l'emploi décent qui se situe dans la continuité de la stratégie européenne. Pour preuve, en 2005, à la veille du Sommet des Nations Unies relatif au suivi de la Déclaration du Millénaire, la Commission européenne, le Conseil et le Parlement européen avaient appelé à « renforcer la dimension sociale de la globalisation et à promouvoir un travail décent pour tous, conformément à la stratégie de l'OIT en ce domaine

Au niveau européen, la reconnaissance institutionnelle de la qualité de l'emploi amorcée en 1997 a connu une prise en compte effective avec l'adoption de la Stratégie de Lisbonne dont l'ambition était de faire de l'Europe « l'économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde d'ici à 2010, capable d'une croissance économique durable accompagnée d'une amélioration quantitative et qualitative de l'emploi et d'une plus grande cohésion sociale ».

Conformément aux objectifs de Lisbonne, la Présidence belge de 2001 avait axé son programme sur cet enjeu de qualité de l'emploi, amenant le Conseil des chefs d'Etat et de Gouvernement à adopter la fameuse liste des indicateurs dits « de Laeken » en décembre 2001. Cette liste, reposant en partie sur le travail de l'Agence européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail, avait été élaborée en étroite collaboration entre la Présidence belge et l'Union européenne.

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci